Sciences du vivant : formation en bioéthique et conduite responsable de la recherche impliquant des sujets humains

Postgraduate Training Fellowship in Medical Statistics for African Scientists
mars 12, 2018
L’école doctorale, une assurance qualité pour l’UNILU.
mars 12, 2018

Sciences du vivant : formation en bioéthique et conduite responsable de la recherche impliquant des sujets humains

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La BIOETHIQUE  au centre de la formation des formateurs ténu du 07 et 08 mars 2018 à l’Université de Lubumbashi dans la salle polyvalente de la faculté de Médecine.

Cette formation a été organisée par le Centre Interdisciplinaire de Bioéthique pour l’Afrique Francophone de l’École de Santé Publique de l’Université de Kinshasa (CIBAF) en collaboration avec le Centre de Bioéthique de l’Université de Namur (Belgique), le Center for Bioethics de l’University of North Carolina at Chapel Hill (États-Unis) et la Faculté de Médecine de l’Université de Lubumbashi, sous le patronage de Fogarty International Center (États-Unis).

Les professionnels de santé issus des Facultés de Médecine, des Sciences Pharmaceutiques, de l’Ecole de Santé Publique de l’Unilu et ceux de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales ont suivi une formation détaillée en BIOETHIQUE ET CONDUITE RESPONSABLE DE LA RECHERCHE IMPLIQUANT DES SUJETS HUMAINS. Cette formation a duré deux jours, soit du 7 au 8 mars.

Le rapport final a été lu par le vice-doyen en charge de la recherche à la Faculté de Médecine, qui était aussi le modérateur de la formation, le Professeur Albert Mwembo Tambwe A Nkoy.

A l’issue de la formation des recommandations ont été formulées par les participants :

  1. Créer un centre d’excellence en bioéthique en commençant par un groupe de réflexion.
  2. Renforcer les capacités des enseignants en bioéthique pour les sciences du vivant.
  3. Renforcer les capacités du comité éthique existant en santé publique et en créer un pour le deuxième cycle.
  4. Amorcer des recherches en bioéthiques dans le milieu lushois.

Les récipiendaires, trente-quatre (34) au total, ont été appelés à restituer cette formation dans leurs institutions respectives.

La délégation des formateurs, ayant à sa tête le Professeur émérite Frieda Bahets de l’université de Caroline du Nord, a été présentée ce vendredi au Professeur Gilbert Kishiba Fitula, Recteur de l’Université de Lubumbashi. Ce dernier a exprimé sa satisfaction et a émis le vœu de voir des formations de cette envergure s’étendre sur la durée et la régularité.

Pour le Doyen de la faculté de Médecine, le Professeur Arung Kalau Willy, cette formation a été une aubaine pour sa faculté et pour toute l’université en ce sens qu’elle lui permettra de se mettre à jour en matière de Bioéthique, et ainsi résoudre les problèmes fréquemment rencontrés dans la conduite de la recherche.

La coopération est une valeur ajoutée pour l’Université de Lubumbashi classée parmi les 200 meilleurs Universités d’Afrique.

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *