Symposium Sol et Sous-sol : des réflexions et discussions pour le développement durable de la RDC

Symposium : Matata Ponyo à Lubumbashi depuis la matinée de 13 mai 2018
mai 13, 2018
Symposium/jour 2 : Conférences-débats et ateliers
mai 15, 2018

Symposium Sol et Sous-sol : des réflexions et discussions pour le développement durable de la RDC

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le Gouverneur de la province du Haut-Katanga Célestin PANDE KAPOPO a procédé à l’ouverture officielle du Symposium sur  Sol et Sous-sol organisé par l’Université de Lubumbashi pour échanger et porter un regard sur la situation actuelle de la RDC et sur les perspectives 2030-2035. Cette journée inaugurale a eu lieu ce lundi 14 mai 2018 dans l’amphithéâtre du bâtiment du trente juin. Plusieurs personnalités académiques, politico-administratives nationales ou provinciales, professeurs des Universités, étudiants, chercheurs et invités de marque venus d’ailleurs ont rehaussé de leur présence.  Deux conférenciers sont intervenus dans la matinée, notamment le Professeur Emérite Théophile OBENGA et le Premier Ministre honoraire, le Docteur MATATA PONYO ; et deux autres l’après-midi après une pause cocktail à 12h.

C’est une initiative de rencontre et de discussion très importante pour laquelle l’amphithéâtre du bâtiment du trente juin est quasiment plein. Des questions sur les richesses naturelles, la gestion des ressources et les possibles voies de développement pour la République Démocratique du Congo constituent la problématique prioritaire de ce symposium.

Plusieurs interventions à l’occasion de cette journée inaugurale. D’abord celle du Recteur de l’Université de Lubumbashi, le Professeur Gilbert KISHIBA FITULA, qui rappelait les motivations de l’organisation de cette rencontre. Il a expliqué qu’à travers ce forum l’Université voudrait apporter son étincelle de feu à la politique de développement du pays. « Ces travaux n’ont qu’un seul but : celui de mettre à la disposition de la RDC des réflexions scientifiques pour son développement durable » affirme-t-il. Pour lui, les Ressources naturelles de la RDC exigent une exploitation et protection durable des forêts, une agriculture à réinventer, des ressources hydriques comme atout, du pétrole comme denrée à rentabiliser, des ressources minières comme nécessité d’un nouveau paradigme.

Une initiative tout aussi saluée par le Gouverneur du Haut-Katanga PANDE KAPOPO Célestin, qui dans son mot d’ouverture a souligné que la tenue de ce sommet dans le Haut-Katanga tombe à point vue ce que le sol et le sous-sol de notre pays la RDC regorge comme ressources, tout en appuyant que les revenus de ces minerais du pays sont irrégulièrement répartis. « L’état actuel de l’utilisation du sol est mis en cause, d’où l’importance de mettre en place des stratégies pour préserver le sol et sous-sol d’ici 2030 » soutient le Gouverneur et invite l’Université de Lubumbashi à émettre de nouvelles réflexions sur l’après-mine dans sa province.

Deux orateurs ont animé les conférences inaugurales. Le premier, le Professeur Emérite Théophile OBENGA qui a parlé des Référentiels pour l’émergence de la République Démocratique du Congo. Repères chez Cheikh Anta Diop, et le second, le Premier Ministre honoraire Augustin Matata Ponyo qui a parlé de Fonds vert et Fonds bleu, quel capital ? quel investissement ? Quelles perspectives de développement durable d’ici 2030-2035 ?

Ces travaux vont durer 3 jours, soit du lundi 14 au mercredi 16 mai 2018, avec différents conférenciers qui aborderont SOL et SOUS-SOL dans différents axes.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X