Clôture du 9e Congrès International sur la Pathologie Infectieuse et Parasitaire(CIPIP)

LTT: Appel pour micro-bourses doctorales « sud »
juin 22, 2018
JS/DROIT : La question de la famille à la Une
juin 25, 2018

Clôture du 9e Congrès International sur la Pathologie Infectieuse et Parasitaire(CIPIP)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Ouvert le mercredi 20 juin 2018, le 9e Congrès International sur la Pathologie Infectieuse et Parasitaire(CIPIP) a pris fin ce samedi 23 Juin. Organisé par l’Institut de Recherche Biomédicale(INRB) en collaboration avec l’Université de Lubumbashi(UNILU), plusieurs recommandations ont émané de cette plateforme idéale pour le partage des connaissances et du savoir dans le domaine de maladies infectieuses et parasitaires en République Démocratique du Congo(RDC).

Après quatre jours des travaux, le Ministre provincial de la Santé et représentant du Gouverneur, le Recteur de l’UNILU, le Directeur de l’INRB, le Doyen de la Faculté de Médecine et tous les congressistes en provenance de divers horizons se sont réunis dans le chapiteau de l’Hôtel Pullman Lubumbashi pour la cérémonie de clôture.

Au cours de cette cérémonie, le Professeur Tshiala, Président du Comité Scientifique, a donné le rapport général en revenant sur les points saillants de ce CIPIP, et a fait la lecture des recommandations qui en ont émané. Ces recommandations ont été formulées à l’endroit des gouvernements National et Provincial du Haut-Katanga, du Ministère de la Santé et des différents partenaires tant nationaux qu’internationaux.

Après le Président du Comité Scientifique, le Professeur Arung, Doyen de la Faculté de Médecine de l’UNILU, s’est exprimé en mettant l’accent sur le sentiment de fierté qui anime l’Alma Mater après avoir co-organisé ce congrès à travers sa Faculté de Médecine.

Le discours de Monsieur le Doyen s’en est suivi de celui du Directeur de l’INRB, le Professeur Jean-Jacques Muyembe Tamfum.

« Le premier savoir est le savoir de mon ignorance : c’est le début de l’intelligence». A travers ces propos de Socrate, le Dr Muyembe a reconnu qu’il était venu avec ses valises d’ignorance mais est reparti avec des malles d’intelligence après ces 4 jours. Par la même occasion, il a annoncé l’organisation du 10e CIPIP en 2020 à Kinshasa avec une étude des modalités de faire roter le CIPIP. Dans sa concIusion, il a remercié l’UNILU pour avoir accepté la co-organisation de ce congrès.

Avec Bonheur et honneur, le Professeur Kishiba Fitula Gilbert, Recteur de l’UNILU, a félicité le comité organisateur pour la tenue de ce congrès opportun qui a coïncidé avec l’éruption de Ebola dans le territoire congolais. D’après lui, la fin de cette rencontre augure des solutions importantes compte tenu des défis à relever dans le secteur des pathologies en RDC.

Pour clore officiellement ce 9e CIPIP, le Dr Baloy, Ministre Provincial de la Santé, a pris la parole au nom du Gouverneur. Cet ancien étudiant du Professeur Muyembe a salué la carrière riche et inaltérable de son Professeur. Il a également annoncé la réhabilitation du grand laboratoire du Haut-Katanga d’ici deux semaines, et a salué l’Université de Lubumbashi qui s’illustre dans l’organisation de grandes rencontres scientifiques qui font couler le savoir et font rayonner la ville de Lubumbashi, la province du Haut-Katanga, et toute la RDC à travers le monde.

Il sied de noter que ce premier CIPIP organisé en dehors de Kinshasa a été marqué par une innovation : la remise du prix Muyembe. Pour sa première édition, ce prix a été remporté par le Docteur Ange Mandela pour ses travaux en parasitologie.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X