1. Le Secrétaire Général Académique

Le Professeur DIKANGA KAZADI Jean-Marie est Professeur ordinaire et Secrétaire Général Académique de l’Université de Lubumbashi. Il a fait ses études en Sciences et Techniques de l’Information après avoir obtenu son diplôme aux humanités littéraires, option latin-philo en 1977. En 2007 il obtient son diplôme d’Etudes Supérieures en Sciences de l’Information et de la Communication, et en 2008 il devient Docteur en Sciences de l’Information et de la Communication.

Son dévouement et sa passion pour son pays, la République Démocratique du Congo, l’ont emmené à mettre son savoir, son savoir-faire et son savoir-être au service de sa Nation. A partir de 1986, il a exercé le metier de journaliste à la Radio Télévision Nationale Congolaise(RTNC) pendant 12 ans ; en 1992, il devient chargé d’étude à la Primature ; de 1998 à 2001, Conseiller politique et de communication du Gouverneur de la province du Katanga ; de 2001 à 2002, Directeur de cabinet du Ministre à la Présidence ; de 2002 à 2005, Ambassadeur Extraordinaire et plénipotentiaire de la RDC en Zambie ; de 2007 à 2013, Ministre provincial de l’Intérieur, Décentralisation et Affaires coutumières  de la province du Katanga ; et de 2014 à 2015, Ministre provincial des Infrastructures, Affaires foncières, Urbanisme et Habitat au sein de la même province.

Spécialiste en théories et épistémologie de la communication, en enjeux des technologies de l’information et de la communication, et en communication politique (dans une démocratie en construction et le rôle manipulatoire des médias), le Professeur Dikanga est auteur de plusieurs ouvrages et articles scientifiques.

OUVRAGES

  • DIKANGA, JMK, DRC: Mending a broken nation, 2nd edition,        Cambridge, Cambridge International Publishers, 2021
  • DIKANGA, JMK, Ethical and Legal aspects of Artificial Intelligence and Africa, Cambridge, Cambridge International Publishers, 2020
  • DIKANGA, JMK, DRC Mending a Broken Nation, Cambridge, Cambridge            International             Publishers, 2019
  • DIKANGA, JMK (sous la direction de), Julien Kilanga Musinde. Une       parole             en itinérance, Paris, L’Harmattan, 2015
  • DIKANGA, JMK, The public sphere in a nascout democracy, 2014, Cambridge International       Press (Préface de Noam CHOMSKY).
  • KOMBA, P., In defence of our borders : National security strategy for the Congo, 2014, Cambridge Internatinoal Publishers (Préface de Pr DIKANGA KAZADI).
  • DIKANGA, JMK, Post-war national reconstruction. How well the governments of the past have prepared the Congo for a sustainable post-conflit future, 2014, Cambridge International Publishers (Préface de Pr Paul KOMBA).
  • KAIMWA, Bruno, L’enjeu de la décentralisation en RDC, Paris, L’Harmattan, 2014. (Préface du Prof. Jean-Marie DIKANGA KAZADI).
  • DIKANGA JMK, La communication politique et le nouvel espace public congolais, Paris, L’Harmattan, 2013.
  • DIKANGA, JMK, (sous la direction de), Les Sciences de l’Information et de la Communication en RDC. Les traces ignorées d’un champ de recherche, Paris, L’Harmattan, 2013.
  • DIKANGA, JMK (sous la direction de), Frontières et gouvernance sécuritaire, Paris, L’Harmattan, 2013.
  • DIKANGA, JMK (sous la direction de), RDCongo 2006 – 2011, Ce qui a changé, Paris, L’Harmattan, 2011.

ARTICLES SCIENTIFIQUES

  • Covid-19: conditions d’émergence d’une injonction libératoire, in Cahiers Congolais de Communication, no 3, 2019-2020, Paris, L’Harmattan, pp183-197
  • « Revisiter le concept d’espace public », in Mbegu, volume spécial SIC, Lubumbashi, Centre de Recherche et d’Animation Pédagogique, 2019, pp 5-12
  • « Une façon de lire et de saluer Julien Kilanga Musinde et son œuvre », in Julien Kilanga Musinde. Une parole en itinérance, Paris, L’Harmattan, 2015, pp 13-18
  • « Les sciences de l’information et de la communication: entre le terrain et le laboratoire »,  in Les sciences de l’information et de la communication en RDC. Les traces ignorées d’un champ de recherche, Paris, L’Harmattan, 2013, pp 13-22
  • « Quelles interactions communicationnelles entre francophonie et gouvernance mondiale? » in Francophonie et gouvernance mondiale: vues d’Afrique, Paris, Riveneuve Ed., 2012, pp 387-392
  • « Quelles interactions communicationnelles entre francophonie et gouvernance mondiale ? in Francophonie et gouvernance mondiale: Vues d’Afrique,  Colloque international de Kinshasa 2012, Paris, Riveneuve éditions, pp 387-393
  • « Revisiter le concept d’espace public », in Les sciences de l’information et de la communication en RDC, Mbegu, Lubumbashi, Unilu Print, 2019
  • « La communication politique et la sémio-contextualité. Cas des élections législatives de 2006 en R.D.C. », in Mitunda, Volume spécial SIC, UNILU, Lubumbashi, Mars, 2008.
  • « Les nouvelles approches en SIC », Conférence à l’occasion de la journée internationale des communications sociales, UNILU, Lubumbashi, Juin 2008.
  • « La communication politique dans l’espace public congolais », in 40 ans d’indépendance : bilan et perspective, Actes du Colloque organisé par la Faculté des Lettres, 2000, UNILU, Lubumbashi.
  • « Médias audiovisuels privés et publics : quelle contribution au développement de la nation ? », in Plaidoyer pour un journalisme civique et de développement, Publication de l’institut de Formation et d’Etudes Politiques, (IFEP), Kinshasa, 1998, pp. 61-78.
  • « L’écriture rumorale à travers le quotidien Temps Nouveaux », in Revue africaine de communication sociale, Vol. 3, n°3, 1997.
  • « La communication politique dans les turbulences du processus de démocratisation au Zaïre », in Revue africaine de communication sociale, Vol. 2, n°3, FCK, 1996.
  • « Le discours politique zaïrois en production et en reconnaissance selon la théorie d’Eliséo Véron », in Philosophie africaine : bilan et perspectives, Actes de la 15ème Semaine philosophique de Kinshasa, FCK, 1996.
  • « La famille et la publicité de la bière à la télévision », in Famille et Télévision, Actes de la 28ème Journée Mondiale de la Communication sociale, Kinshasa, FCK, Coll. Logos, n°1, 1996.
  • « Graffiti comme forme de communication populaire à Kinshasa », in Revue africaine de communication sociale, Vol. 1, n°1, FCK, 1996.
  • « Religion et média. Pour quelle promotion humaine ? », in Renaître, bimensuel chrétien d’information et d’opinion, Kinshasa, 15 avril 1995, pp. 273-282.
  • « Journal télévisé : routine et monotonie », in Renaître, bimensuel chrétien d’information et d’opinion, Kinshasa, 15 janvier 1995, p. 15.
  • « Regards sur la communication dans les « matanga » à Kinshasa », in Renaître, bimensuel chrétien d’information et d’opinion, Kinshasa, 15 octobre 1994, pp. 10-11.
  • « L’Eglise Catholique du Zaïre et la mass-médiatisation de la démocratie », in Eglise et démocratisation en Afrique, Actes de la 19ème Semaine théologique de Kinshasa, FCK, Kinshasa, 1994.
  • « Communication : la maturation complexe d’une science », in Rationalité et Rationalités, Acte de la XCVe Semaine philosophie, FCK, Kinshasa, 1994.

2. Les services académiques

 A. L’ Apparitorat Central 
 
 

L’Apparitorat Central est un service spécialisé du secrétariat Général Académique. Il est la seule porte d’entrée dans notre communauté des « Kassapards » à l’Université de Lubumbashi, et en tant que tel, il est responsable de toutes les activités relatives aux inscriptions, réinscriptions, inscriptions spéciales. Il est directement piloté par le Directeur des Affaires Académiques, le Secrétaire Général Académique.

Il est composé:

  • d’un secrétariat
  • d’un service des inscriptions
  • de deux guichets de perception
  • d’un Appariteur

L’Appariteur est l’animateur principal de ce service. Il a fonction de Chef de Division des Inscriptions, et répond de ses responsabilités devant les autorités académiques compétentes. Il est secondé par une personne avec fonction de Chef de Bureau des Inscriptions.

L’Apparitorat Central est le seul service de l’Université qui a mandat d’organiser toute forme de perception des frais académiques. Un paiement n’est donc valable que s’il est effectué à l’un de ses guichets et contre remise immédiat d’un reçu. Ceci dit, une alternative contraire n’engage que l’irresponsabilité de l’étudiant et le percepteur à l’esprit malin.

L’apparitorat est situé au Rez-de- Chaussée du building administratif de l’UNILU. Pour contacter l’apparitorat: inscriptions@unilu.ac.cd