Santé publique

Présentation

Créée en 2003, l’Ecole de santé publique appartient à l’université de Lubumbashi (ESP-UNILU). Elle est née d’un partenariat entre le gouvernement congolais et les institutions d’enseignement universitaire du royaume de Belgique.
En 2005, certains professeurs d’institutions belges (Institut de Médecines Tropicale d’Anvers, l’Université Libre de Bruxelles, l’Université de Liège et l’Université Catholique de Louvain) en collaboration avec une équipe d’enseignants de l’Ecole de santé publique, ont démarré la formation diplomatique en santé et développement, et l’Epidémiologie et médecine préventive. Ces formations étaient adressées aux cadres du secteur santé.
Actuellement, seule la filière épidémiologique et médecine préventive et contrôle des maladies continue.
L’ESP a pour mission de former un personnel de santé publique compétent pour assurer le développement du secteur santé.

Formations organisées

L’ESP offre les formations suivantes:
- Nutrition humaine

-Santé publique:

*hospitalière
* gestion des institutions de santé

Débouchés professionnels

•Hospitalière: A la fin de ses études le candidat sera capable d’assurer la coordination des programmes et/ou activités dans les différents programmes verticaux intégrés au système de santé.
•Gestion des Institutions de Santé: A la fin de ses études le candidat sera capable d’élaborer un budget hospitalier, d’assurer la gestion comptable des flux financier, la gestion du personnel et la production des statistiques hospitalières.
•Etudes en Nutrition Humaine: A la fin de ses études le candidat sera capable d’observer le fonctionnement pratique du 2ème échelon du système de santé et décrire le profil sanitaire et nutritionnel et effectuer l’inventaire alimentaire, assurer l’éducation, la surveillance et le marketing nutritionnel.
•Diplôme d’Etudes Approfondies: A la fin de son apprentissage le candidat sera capable de résoudre des problèmes de santé prioritaire, Il développe ces aptitudes à la réflexion, l’analyse critique, le travail d’équipe et l’esprit de recherche.

Conditions d'accès

•Cote supérieure ou égale à 60% aux Examens d’Etat:
-Accès direct
•Cote inférieure à 60% aux Examens d’Etat:
-Test d’admission obligatoire organisé en Octobre moyennant une préinscription en début du même mois (voir unilu.ac.cd le moment venu).
Enseignement

Structure des études


L’ESP offre des formations de longue durée (5ans) : licence en nutrition humaine et en santé publique. Cette dernière organise 2 options ; hospitalière et gestion des institutions de santé. La formation de courte durée concerne le diplôme d’études approfondies (professionnel & scientifique) en épidémiologie et médecine préventive et contrôle des maladies.

Formations


Les formations disponibles sont:

- nutrition humaine

-santé publique:
* Hospitalière
* Gestion des institutions de santé

Départements

- Département d' Hospitalière
- Département de Gestion des Institutions de Santé
- Département des Etudes en Nutrition humaine

Diplôme d’Etudes Approfondies:

•Professionnel: 1 an
•Scientifique: 2 ans
Recherche
Centres de recherche

L’ESP a 4 unités de recherche:
•Unité d’information-Education-Communication et VIH/SIDA: Responsable: Prof Dr KABYLA ILUNGA
•Unité d’Organisation des Services de Santé et Nutrition: Responsable: Prof Dr LUBOYA NUMBI
•Unité d’Epidémiologie et Santé de la Reproduction: Responsable: Prof Dr MALONGA KAJ
•Unité de Toxicologie et Environnement: Responsable:Prof Dr BANZA LUBABA
La recherche est organisée autour des thèmes prioritaires choisis en fonction des besoins des communautés et des grands défis sanitaires. Elle permet d’asseoir l’expertise de l’école dans le renforcement des capacités du personnel de santé et du système de santé.
Une fois l’an, l’ESP organise des journées scientifiques dont le thème est généralement choisi en fonction des problèmes prioritaires. Plusieurs chercheurs sont à l’œuvre et publient les résultats de leurs études.

Projets

Depuis sa création, grâces aux différents partenariats, l’ESP a mis en œuvre plusieurs projets. Actuellement, trois projets dont 2 sont financés par la DGD via l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers (Linqed et FA3) et l’autre par l’Union Européenne (RISPEC)

Le programme « Renforcement Institutionnel pour des Politiques de Santé basées sur l’Evidence en République Démocratique du Congo (RIPSEC) », vise le renforcement du système de santé de la RDC pour une prise en charge plus équitable de la santé de la population dans une perspective de couverture universelle santé.

Il entend ainsi renforcer l’expertise de l’ESP-UNILU, et de ses partenaires nationaux (INRB, ESP-UNIKIN & ERSP-UCB) dans l’élaboration de propositions de politiques de santé, de programmes d’enseignement et de recherche, en vue d’un appui technique et stratégique optimal, basé sur l’évidence, aux différentes autorités sanitaires de la RDC dans leur rôle d’amélioration de la santé de la population.

Partenariat

Parmi tant d’autres organismes et institutions partenaires de l’ESP, il y a :
•Le Ministère de la santé Publique et Prévoyance sociale.
•Le gouvernement Provincial du Katanga
•Le Royaume de Belgique via la Coopération Technique Belge (CTB), l’Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur (ARES), l’Institut de Bruxelles, l’Université Catholique de Louvain et l’Université de Liège
•L’Institut National de Recherche Biomédicale
•L’Ecole de Santé Publique de Kinshasa
•One Health for central and Eastern Africa (OHCEA)
•Organisation Mondiale de la Santé
•La Banque Mondiale
•L’Unicef, UNFPA, le PAM
•L’Ecole Nationale de Santé Publique de Rabat
•L’Ecole Rurale de santé Publique de l’Université Catholique de Bukavu
•Institut Régional de Santé Publique de l’Université d’Abomey-Calavi
•Toutes les facultés de université de Lubumbashi

Santé publique en chiffres!!!

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
X