Système d’exhaure efficace dans la mine a ciel ouvert de Kamfundwa en R.D. Congo (Kiluba Nsenga S, Kapendwe Kipili, M, Katwika Ndolwa C)

Réflexion sur le respect de soi en milieu congolais
29 juin 2016
Analyse du taux d’intérêt directeur Et ses effets sur le financement de l’économie Congolaise de 2009-2013 (Assistant Jean-Bosco KAOMBA MUTUMBA KISS)
9 février 2017

Système d’exhaure efficace dans la mine a ciel ouvert de Kamfundwa en R.D. Congo (Kiluba Nsenga S, Kapendwe Kipili, M, Katwika Ndolwa C)

Résumé

L’exploitation dans la phase A de la mine de KAMFUNDWA doit passer du niveau 1260 au niveau 1240 ; ainsi un système d’exhaure devant gérer et évacuer les différentes venues d’eau est indispensable. D’après nos recherches, les principales sources des venues d’eau sont :

  • La pluie, dont la pluviométrie moyenne annuelle sur les huit ans     des données disponibles est de 1176,6 mm;
  • La nappe proche dont le jaillissement est directement drainé dans la mine à un débit moyen de 62,2 m3/h.
  • Le débit d’eau de pluie étant très variable pendant la saison de pluie, nous avons considéré le plus grand débit saisonnier pour une bonne marge de sécurité, et qui a été trouvé à 371,6 m3/h.

Dans notre système d’exhaure nous avons besoin d’un puisard capable d’emmagasiner sans incident et sans pompage pendant 4 heures, les différentes venues d’eau(de drainage, de ruissellement, de pluie). Sa capacité a été trouvée égale à 1735,2 m3 ; une installation de pompage dont les caractéristiques ont été déterminées et qui valent respectivement 11,7m de hauteur manométrique de la pompe centrifuge ou hélice à installer, 254 mm de diamètre de la conduite d’aspiration ayant 3m de long et 203,2mm de diamètre de la conduite de refoulement ayant 9m de long  ; les pertes de charge à l’aspiration et au refoulement ont été déterminées, pour les conduites en fonte et valent respectivement,0, 2m et 0,7m.

Mots-clés: Exhaure, puisard, venues d’eaux, bassin versant, débit, pertes de charge, pompe

 

Abstract

The exploitation in the phase A of the KAMFUNDWA mine must pass the level 1260 to the level 1240; so a dewatering system having to manage and having to evacuate the different arrivals of water is indispensable. According to our research, the main sources of the water arrivals are:

  • Rain of which the annual average pluviometer measure on the eight years of the available data is of 1176, 6 mm;
  • The near tablecloth whose spur is drained directly in the mine to an average debit of 62, 2 m3/h.
  • The debit of rainwater being very variable during the rainy season, we considered the biggest seasonal debit for a good margin of safety, and that has been found to 371,6 m3/h.

In our dewatering system we need a cesspool capable to store without incident and without pumping during 4 hours, the different arrivals of water (of drainage, of dripping, of rain). Its capacity has been found to 1735,2 m3; a pumping installation whose features have been determined and are respectively worth 11,7m of barometric height of the centrifugal pump or helix to install, 254 mm of diameter of the aspiration conduct having 3m of long and 203,2mm of diameter of the repression conduct having 9m of long; the losses of pressure to the aspiration and to the repression have been determined, for the conducts in iron and are worth respectively, 0, 2m and 0, 7m.

 

Keywords: dewatering, cesspool, waters arrivals, basin pouring, debit, losses of pressure, pump.

 
Lire tout l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *