La pratique socio-anthropologique et le développement ethnogénétique en Afrique : le cas de la Nation au Congo (R.D.C.) (Pr. Dr. KAMPETENGA LUSENGU B.M)

Langue de substrat et d’adstrat en bantu : cas du kizeela (Pr Kabange Mukala Ernest)
8 juin 2017
Etude de la formulation d’une pate céramique de porcelaine à partir des minéraux industriels locaux cas de la pegmatite kaolinisée de Manono (Gigi Kasongo Kalenga, Augustin Ilunga Ndala)
23 août 2017

La pratique socio-anthropologique et le développement ethnogénétique en Afrique : le cas de la Nation au Congo (R.D.C.) (Pr. Dr. KAMPETENGA LUSENGU B.M)

Résumé                                                             

La notion de « totalité solidaire » et celle, sous-jacente, qui veut que « le complexe explique le complexe », restent en sociologie/anthropologie très importantes. Ensemble avec la notion de « structure sociale », elles y fondent une solide tradition scientifique.

En Afrique noire, et particulièrement au Rd Congo, les sociologues et anthropologues semblent dans la pratique de leurs disciplines s’être plutôt investi à l’opposé de cette tradition. Ils ont privilégié particulièrement la tendance monographique consistant à laisser les faits sociaux séparés ou à les séparer pour les analyser. Tel a été singulièrement le cas du pouvoir politique. Alors qu’il forme une totalité faite de deux « moitiés », pouvoir « moderne » et pouvoir « traditionnel », ils n’ont eu jusqu’ici à considérer l’un et l’autre que comme deux entités intégrales, séparées et distinctes. Ce qui a conduit à notamment laisser inaperçue son unité et inaccessibles ses implications, sur le développement ethnogénétique de l’ensemble de la société.

Dans cette analyse, je montre que (1) le pouvoir politique dans les sociétés globales négro-africaines actuelles, telle la Rd Congo, procède d’une totalité structurée d’une moitié « moderne » et d’une moitié « traditionnelle » et en tant que telle, elle est plus réelle que ses deux « moitiés » ; (2) sa nature le fait participer d’un subtil principe logique propre : le dualisme concentrique ; principe qui (3) détermine des propriétés spécifiques liées à l’essence même de sa composition. Par ces  propriétés, les sociologues et anthropologues  peuvent expliquer mieux qu’avant le processus d’édification ethnogénétique de la Nation en Afrique noire aujourd’hui. Ils peuvent également, en élevant le dualisme concentrique au rang de paradigme scientifique, relever le défi que le contexte africain pose à leurs disciplines respectives et jeter une base positive pour l’édification d’un savoir africain distinct et rénovateur en sciences sociales africaines.

Liste des  mots clés

  1. Archéogenèse Dualisme concentrique       5. Totalité solidaire
  2. Coalescence   Ethnogenèse                       6. Structure sociale)
Lire tout l'article

Comments are closed.